S'abonner à la Newsletter le Chant du Ciel ~  

Tout nouvel abonné recevra en cadeau de bienvenue son étude de personnalité !

* indicates required

Si je suis astrologue, je suis aussi chroniqueuse ! Vous trouverez ici les liens vers les bulletins météo, autrement dit - des horoscopes -, des portraits astrologiques de personnalités, et des réflexion pour éclairer le sens des dynamiques de crise que nous traversons.  Pour ne rien rater, abonnez-vous à notre newsletter ci-contre. Le blog regorge d'articles et vous pouvez faire une recherche par mots clé avec la barre de recherche ci-dessous. Ma spécialité: éclairer les mouvements d'énergie à travers les expressions artistiques, en particulier la musique !

Faire une recherche  à partir de mots clés


Chroniques, Articles  et publications


Horoscopes & Billets d'Humeur

Des bulletins météo du ciel pour éclairer l'atmosphère en poésie

La nature humaine vue du ciel

 Portraits de personnalités à la lumière de leur thème astrologique

Un autre regard sur l'actualité

Textes de guidance pour le collectif reçus en écriture intuitive et inspirée 


Dernière publications du blog


Umberto Eco, Le Nom de la Rose // Aspects Nessus Saturne dans le thème natal

J'ai été très marquée par ma rencontre avec le film "Le nom de la Rose", au moment de l'adolescence, se déroulant dans cet époque moyenâgeuse autour d'un complot au temps des ordres religieux ! Voilà donc que l'auteur, Umberto Eco, aurait "exorcisé" son karma en laissant de côté "cours magistraux" et "querelles de chapelles universitaires", pour mettre en scène les crimes commis par les ordres au nom de maintien du "statut quo". Le thème astral d'Umberto Eco comporte un aspect de carré de Nessus avec Saturne. Nessus représente l'endroit où nous nous trahissons. C'est là ou nous nous exclamons "jamais, je ne etc".. Voyez donc comme Nessus trône dans cette maison IX de l'expansion de conscience qui va cristalliser la douleur d'avoir été trahi. Les sages ont trahi ? La justice. tribunal à trahi ? Les enseignants ont trahi ? les maîtres spirituels ont trahi l'Idéal du connais toi toi-même ?  Est- lui même qui a été cet "Hérétique", ou cet "Inquisiteur", par le passé? Nous retrouverons ces thématiques dans Le nom de la Rose, réminiscence de ce "karma" à absoudre, pour trouver la liberté d'être enfin, Soi. 

 

Si nous quittons la notion de carrière associée à Saturne qui nous pose dans le plan d'expression social, selon les 4 niveaux de conscience de Carl Jung, c'est pour entrer dans le grand œuvre: l'ouvrage de lumière, d'amour et d'éther.  Et l'endroit de l'œuvre, c'est aussi Saturne dans le thème astral. L'œuvre d'une Vie. Ces passages s'opèrent quand l'individu ne trouve plus de croissance spirituelle au plan où il évolue, il est nécessaire de sortir de sa zone de confort (là ou se trouve Nessus), et faire un pas dans l'inconnu pour poursuivre l'aventure du déploiement de ses potentialités, pour celui qui a fait le tour "de la question" et ne tire pas sa gloire des reconnaissances des pairs, il vient l'heure de passer à autre chose. Et faire le "tour de la question", Umberto Eco en connais quelque chose avec son amas planétaire en Capricorne, un véritable chemin en point d'interrogation !  J'avais lu quelques part que la carrière d' Umberto Eco à l'université avait pu être entachée par des jeux de pouvoir, et c'est peut-être dans ces moments de crise que sont apparues les opportunités d'ouvrir d'autres possibles, d'autres horizons, pour ouvrir les portes d'une autre procréation.

 

Il nous a offert un roman historique, bien sûr inspiré de son expertise d'universitaire, spécialiste de sémiotique et théorie du langage.  Le film a fini de populariser ce premier ouvrage (notons lune-mercure en sagittaire en résonance de ce génie à raconter les histoires ! ). 

 

 

L'ouvrage a les vertus de nous interpeller, il nous "ouvre" à la réflexion et au questionnement. Celui là même, qui avait été anéanti dans une "ancienne vie", ou faculté même qui avait été "trahie" en devenant "inquisition" qui "questionne le supposé traître à la doxa" régnante, et sème la mort ! En résonance, voici quelques éléments constitutifs des travaux d'Umberto Eco sur la question du fascisme : https://www.aphg.fr/Umberto-Eco-Reconnaitre-le-fascisme 

 

Notons également que Umberto Eco est né avec Pholus en Capricorne, ce qui résonne comme une épine dans le pieds de l'expression authentique de soi, karma qui invite à dépasser ses peurs de déplaire au donneur d'ordre et d'apprendre à dire "Non, je ne mangerai pas de ce pain là" par respect pour son code de déontologie : l'honnêteté intellectuelle. Une Dignité, une Autorité, ne se décrète pas, elle l'incarne en ce qu'à un moment, le succès "coule de source", parce que ce sont les effets interpellant, touchant et galvanisant qu'expérimente le public à travers les créations de l'Auteur (ou Autorité) qui disent de lui si il est devenu Chamane ! C'est ce qu'était au fond, Umberto Eco quand il s'est saisi de son propre dragon de peur : Nessus.

En l’an de grâce et de disgrâce 1327, rien ne va plus dans la chrétienté. Des bandes d'hérétiques sillonnent les royaumes. Lorsque Guillaume de Baskerville, accompagné de son secrétaire, arrive dans le havre de sérénité et de neutralité qu'est l'abbaye située entre Provence et Ligurie – que tout l'Occident admire pour la science de ses moines et la richesse de sa bibliothèque –, il est aussitôt mis à contribution par l’abbé. La veille, un moine s’est jeté du haut des murailles. C’est le premier des assassinats qui seront scandés par les heures canoniales de la vie monastique. Crimes, stupre, vice, hérésie, tout va advenir en l’espace de sept jours.

Sous sa forme amusante de roman policier et savante de devinette érudite, un vibrant plaidoyer pour la liberté, pour la mesure, pour la sagesse, menacées de tous côtés par les forces de la déraison et de la nuit. Dominique Fernandez, L’Express.

 

Mais que dire, alors de ce qui se passe en cet an de grâce 2024 ?

 

Et pour pousser la curiosité jusqu'au bout ... hé ... en 1327, Nessus est au carré de Saturne ! 

 


0 commentaires

Touche pas à Marianne // Conjonction Nessus Saturne en Poissons

Saturne-Nessus en Poissons: Violation du sanctuaire de nos Icônes incarnant nos valeurs de paix et d'unité
Saturne-Nessus en Poissons: Violation du sanctuaire de nos Icônes incarnant nos valeurs de paix et d'unité

Partie 3. Quels enjeux pour le collectif France?

La France ayant Saturne au Zénith du thème de naissance de la Ve République, c'est "Le Contrat Social", qui actuellement est en jeu, celui qui aujourd'hui "brime" le potentiel d'un "peuple dévoué à ses bonnes causes" (Ascendant Poissons) qui est l'arbre qui cache la forêt : la racine cause des répétitions mortifères et la non libération de la Souffrance qui rime avec France (et l'ascendant poissons).

 

Le service à la bonne cause, croyance idéologique à laquelle s'agrippe chacun dans la peur de l'ego de tomber dans le je "je ne sais pas qui je suis, et je ne sais pas pourquoi je suis là", a quasiment été institutionnalisée par l'école parce qu'il n' y a pas de temps à perdre pour aller à la guerre économique et "se rendre utile" au Projet de la Start-up Nation ! Tandis qu'au contraire, c'est de nous armer à apprendre à réfléchir avant d'agir que devrait nous armer notre école ! En refusant le piège idéologique, nous retournons à l'Idéal du tendre vers un espace d'interaction "Humaines" ou "Humanisées", nous retournons à notre idéal des "Lumières", c'est à dire d'interaction qui se posent dans la sagesse du connais-toi toi-même, notre héritage de l'Esprit des Philosophes antiques, celui qui est piétiné par une bande d'individus dénigrant cette faculté en nous. Notre spiritualité est une pratique du dialogue avec soi, cet esprit du Philosophe vit en nous tous. Celui ci a été réduit à placer des "citations" apprise par cœur,  dans un plan en deux partie, thèse et anti-thèse, celle du "pour" et du "contre", ceci est un dévoiement et une destruction de notre héritage de quête de sens et de lumière, qui vise l'émergence de la connaissance. C'est pourquoi les "philosophes intellectuels de plateau" ne sont ni plus ni moins, des perroquets à la solde de leur donneur d'ordre tant qu'ils s'enferment dans le "pour" et "contre" par peur d'apparaître "ignorant" aux yeux du monde. "Sans Solution". Les mouvements libérateurs sont celles qui naissent dans l'itération de l'écoute et de l'accueil des intelligences multiples. . Les gens "réinventent" et "déconstruisent", au lieu de "réfléchir" tout simplement. Parce qu'il y a des gens payés à inventer de la novlangue (les publicitaires et propagandistes) qui perverti notre faculté de "réfléchir" notre rapport au monde et à a son sens, dès le départ ! Ils veulent nous fourguer leur came, et leur projet, et aliéner nos facultés de libre-arbitre.

Dans cette perversion du langage et des écritures, dans ce monde "fou", nous auront bientôt droit à l 'avertissement suivant :  "Trop d'écoute de la propagande de la transition (de genre) de la France, nuit à la sagesse du cœur ! A consommer avec modération ! "  Et comme ça ils ne seront pas responsable des conséquences de leurs actes. Et oui, là aussi, votre consentement éclairé est requis ! Personne ne peux vous faire participer à un projet dans le "mariage forcé" ! Dignité, souveraineté et libre arbitre, Oblige ! L'objection de conscience nous est inaliénable ! Emparez vous d'elle et quittez le jeu de dupes.

 

La Bonne nouvelle, c'est que ceux qui auront fait l'école buissonnière auront protégé l'intégrité de leur Esprit Philosophe et Poète des conditionnements à la langue de bois, et que dès lors, nous pouvons célébrer chacun dans sa faculté d'offrir des enseignement de sagesse à la vie. Et ils peuvent entrainer d'autres à s'éveiller, et non pas "à déconstruire" ... qui est encore une mode langagière hors sol. C'est précisément ce type de phénomène que Umberto Eco posait en symptôme d'un fascisme rampant ! L'homme n'a ni à construire, ni déconstruire un "sens à la vie", il a l'entendre, à le rendre intelligible parce que ce son, ce sens, est déjà inscrit en nous et en la Vie ! Nous le découvrons et c'est cela la grande aventure ! Nos Lois et Institutions originellement, s'ancraient, dans cette Sagesse pour constituer la base d'un mouvement de vie Sain, en Santé ! Ces structures sont en faillites, précisément parce que des coups de canifs sont posé dans les structures et cadres nécessaire à l'émergence de la Connaissance et de la Vérité, qui va à l'encontre de l'idéologie du "Business".  Ceci est un Outrage et une Offense à Marianne, qu'ils osent draper dans le drapeau Ukrainien, qu'ils osent réduire à un "bonnet frigien" avec la disparition du reste du "Corps",  alors que son principe archétypal est de transcender toute partisannerie pour ouvrir la porte de la troisième voie : celle du courage de la Paix., de la Réconciliation entre tous les frères et les sœurs qui peuplent la terre. 

 

 

Si je ne peux pas faire que cesse les abus faits à notre âme, notre intégrité spirituelle, il ne me reste qu'à prendre la responsabilité d'incarner ses valeurs dans ma vie. Et si nous sommes nombreux à nous saisir de la Flamme, alors nous l'honorons, nous la faisons "vibrer" à travers nous. C'est la symbolique originelles des Jeux Olympiques, l'idéal de l'élévation des Hommes à livrer le meilleur d'eux-mêmes dans une émulation collective : s'élever les uns, les autres ! Je conçois que l'homme éprouve de la joie à développer ses facultés physiques, et qu'il y a dans ce mouvement une quête de Beauté du Geste, cependant, l'essence même de la notion de "Beauté du Geste", qui est l'acte d'une générosité, d'un don de soi, a disparu. Tout est Business! L'essence et l'esprit des jeux est mort !  La quête de performance dans le dépassement d'indicateur de mesures matériels est ce qui est vendu par les jeux, et l'exploit matériel demeure portés aux nues, tandis que les valeurs des défis spirituels de naissance  à l'humanité, à la paix, à la connaissance,  à l'amour, à la joie sont piétinés.  Cela consisterai en effet à renoncer à toujours plus loin, toujours plus haut au plan matériel, justement parce que cela n'est pas le "but du jeu". 

 

 Les individus que nous avons investis des responsabilités d'entretenir nos Fondations de valeurs et nos compétences de Philosophes et de Sagesse du Cœur ont-elles failli à cette mission? Ont-elles failli à nourrir les postures nécessaire à viser la paix et l'unité ?  Sommes nous réellement 60 millions de crétins ? Bien sûr que non. Alors, ne laissons pas une "Minorité" qui règne en stratagèmes toxiques, nous pourrir la vie. Il "suffit" de rompre avec cet ordre malsain et s'affranchir de ce "Contrat Social", périmé, pour s'engager dans le "Mouvement de Vie".  Sortons de la "gestion des rapports de forces", retrouvons le mouvement de la vie. A concept idéologique de "faire Bonne Société", nous renaissons à "entrer en Humanité". "C'est le symbole de Marianne. La quête d'une vie libérée de la domination d'une frange d'hommes sur d'autres, c'est la quête de l'entrée en Humanité, en Sagesse de l'Homme. C'est à nous, Peuple de France, qu'il revient de l'incarner dans nos actes. La prise d'otage de nos symboles d'unités par des gérant du "business France" est un insupportable abus de pouvoir. Nessus conjoint Saturne en Poissons. Nessus conjoint Saturne en Poissons conjoint l'Ascendant du thème de la Ve République.

 

Qui est Responsable ? Chacun de nous l'est. Parce que la démocratie c'est la gouvernance du peuple par le peuple. Alors la faillite que nous connaissons est une responsabilité collective. Attendre des "autorités" la vie meilleure, en paix et en unité, c'est comme d'attendre d'une poule qu'elle enfante d'un œuf en or, c'est "peine perdue".  L'agent "Politique" est en chacun de nous, chacun de nous est un Agent de ré-enchantement de la vie, à son niveau. Il 'n y a pas de délégation de responsabilité. Ceci est un "concept idéologique".

 

Et c'est un chantier passionnant qui s'ouvre à nous, celui de mettre à plat nos engagements de service au bien commun (Saturne en transit en Poissons) avec ou sans les "hommes qui se croient investi de régir la vie des autres". L'intelligence et la sagesse sera dans la reconnaissance de l'errance dans laquelle nous maintienne nos croyances en une forme d'organisation d'activité des hommes par d'autres mieux placés pour le savoir, et qui est en réalité est une forme d'aliénation des individus de leur propre souveraineté.

 

Comment voulez vous alors que nous soyons défenseur de notre souveraineté collective, si à la base, nous ne nous saisissons pas de cette faculté pour nous-même? C'est cette faculté que nous sommes invités à renforcer et entretenir chez nous mêmes et les autres, dans un seul objectif : celui d'entrer dans des rapports humains qui se posent dans la conscience de soi et la sagesse du cœur. Des humains expérimentés et mature spirituellement, il y en a dans tout le corps de France. Faisons confiance à notre Corps et Intelligence du Coeur de l'enfant intérieur. Cessons, de regarder ces "Politiques" comme des enfants figés dans la peur d'oser vivre  leur vie et qui attendent de leur parent la consigne pour être sûr de ne pas s'attirer "les foudres" de Papa. La transgression, ce n'est pas d'agir en son âme et conscience, la transgression est de l'autre côté, là où le concept de progrès scientifique est devenu l'organe de transgression de toutes les Lois du Vivant, de la Santé et du Bon Sens, au nom de la "solidarité et de la compassion" vidée de sa substance, parce que posé dans des conceptions morales du monde hors sol, qui au contraire ne vont jamais aller à la racine cause de la souffrance pour qu'elle, cesse, non, elles concoctent des lois transgressives maquillées en progrès social qui ne font que contourner les problèmes, pour continuer d'instrumentaliser et exploiter la colère des hommes, au lieu de les accompagner à la paix, à la conscience et  la guérison. 

 

Prenons nos responsabilité, là, dans notre espace, à nos pieds. Les petits ruisseaux, font les grandes rivières. Laissons tomber ceux qui ne peuvent pas entendre raison, cessons de perdre de l'énergie à convaincre et convertir ou à soutenir des hommes sans courage poétique. Formons nos Agoras et marchons ! le Salut passera par les actes que chacun de nous poserons pour (re)conquérir la Sagesse du Coeur, l'Amour du Coeur, la Puissance du Coeur.


0 commentaires

Clap de fin du service à la bonne cause // Transit de Nessus Poissons en conjonction de Saturne en Poissons

Violation du sanctuaire de nos Icônes incarnant nos valeurs de paix et d'unité
Violation du sanctuaire de nos Icônes incarnant nos valeurs de paix et d'unité

Partie 1. Résurgence des temps de l'Inquisition (10 min).

Ces derniers jours ont vu un se cristalliser des postures extrêmes et des conversations relevant du scénario du film d'horreur ou du film noir. Mercure après son passage en Bélier est passé en taureau pour former un carré avec Pluton en Verseau. Ceci peut manifester des situations d'idées noires ou encore la possibilité de lucidité nécessaire pour éclairer des motifs qui nous impulsent à certaines répétitions. La parole (Mercure) porte ici la possibilité d'exprimer des sentiments et toucher (Taureau) l'autre pour percer (Pluton) à jour des traumas non conscientisés. Ceci peut engendrer des situations qui permettent d'entrer en profondeurs dans nos motifs affectifs et relationnels, ou encore, des postures de déni et de jeux de pouvoir pour maintenir le statut quo.

 

La peur d'entrer dans un processus de réflexion qui consiste à faire "la part des choses et des responsabilités" et appelle à renoncer aux pulsions de l'ego d'imposer son "état d'urgence" dans ses angoisses de mort, et symbolisée dans le thème astral aspects de Nessus (douleur résurgente des mémoires traumatiques d'abus de pouvoir enkystée dans la trame vibratoire) qui forme une conjonction avec Saturne.

 

L'interprétation karmique nous dit que celui qui s'est montré humble et dans le doute, dans une posture de questionnement à soi, à l'inverse de l'omniscience et l'omnipotence, a perdu la vie par le passé, a été anéanti. La colère et la haine d'avoir été trahi n'a pas été purgée. Les individus sous l'emprise de ce type de traumas d'abus de pouvoir, vécu dans le passé, non conscientisé, organisent des stratégies égotiques pour maintenir le statut quo, et passent par le "Décret", au lieu de "la Réflexion" au sens philosophique du terme. Il n' y a plus de place pour le questionnement. Il 'n y a plus de place pour le "raisonnement". "Questionner", c'est mourir, comme je suis mort "autrefois". C'est une énergie résonante de "L'inquisition" menée par les "Ordres de Sachants". 

 

Or, c'est précisément en prenant le risque d'oser la remise en question que se trouve l'expansion de conscience, et possibilité d'entrer dans une nouvelle création féconde, cependant elle implique la perte du statut quo et de renouer avec l'imperfection de nos mouvements de vie, avec la compassion pour le "bordel" et le "chaos" qui sous-tendent toute forme d'ouverture créative et de tâtonnement dans l'inconnu. 

 

Les individus sous l'emprise de leur peur non conscientisées, verront le "karma " se répéter, jusqu'à ce qu'ils osent s'arrêter pour "réfléchir", se poser en Autorité pour eux-mêmes, dans leur mouvement de recherche de "Vérité", quitte à perdre des soutiens qu'ils peuvent percevoir comme nécessaire à leur "survie"., quitte à ce qu'ils "trahissent" les loyautés aux donneurs d'ordre qui se traduisent en interne par des injonction mentale de type "il faut que", et "je dois" pour contenter l'Autorité, le donneur d'ordre, sans qui, ou sans quoi, je risque de perdre la vie. Notons que Saturne représente les "Ordres" qui régissent les "Régimes d'organisation des activités des hommes" qu'ils imposent à d'autres en les décrétant "bon pour leur santé". Nos engagements ne peuvent pas être figés dans le temps et ad vita eternam, tout simplement parce que c'est le propre de l'homme de grandir en conscience au fil du temps. Ce que nous étions à l'heure de certains engagements, manifestés par des "contrats", nous ne sommes plus, et cela remet en question le sens du contrat et le fait de le maintenir. C'est la vie. Cependant, nos idéologies nourrissent de culpabilité l'esprit de la "remise en question", comme si l'amour était cet histoire passionnelle "à la vie, à la mort". L'amour ce n'est pas cela. l'Amour c'est aussi reconnaître qu'il est temps de se séparer. Fin de contrat pour la solidarité patriarcale de façade : oh tiens, je viens de t'écraser la colonne vertébrale, t'inquiète, je rachète mes fautes en t'offrant l'exosquelette à moitié prix. ça te fera une belle jambe !

 

Nous voyons là, au plan collectif, qu'une douleur profonde (Nessus) se loge à l'endroit des notions de limites, sécurité et respect de soi. Il est question ici de rappeler, qu'aimer l'autre bien ou mieux, c'est d'abord s'aimer soi-même bien et mieux, et donc accepter ce qui nous compose, accepter nos limites et accepter de fermer la porte pour "réfléchir à la question", ce qui ne signifie pas rejeter l'autre, cela signifie prendre la responsabilité de trouver en soi la clé, la ressource, et cela signifie autoriser l'autre à faire de même. Toutes ces dynamiques qui posent l'Homme dans un rapport de responsabilité vis à vis de lui-même et son Salut, reposent sur la Confiance. Ceci est valable pour une personne, autant qu'un organisme Pays doté d'un Esprit de Corps Collectif. 

 

Pour illustrer cette dynamique au sein du thème astral, je vous propose de découvrir le thème d'Umberto Eco, figure universitaire et pour autant devenue populaire à travers ses ouvrages d'éveil à la question du contrôle des "écritures",  très inspirés !

 

Dans une troisième partie, j'éclaire les enjeux de cette dynamique pour la France, au regard des manifestation que nous pouvons observer dans l'espace public, en synchronicité.  

Transit de Nessus conjoint Saturne

Thème astral du 16 mai 2024 avec transit de Nessus conjoint saturne
Thème astral du 16 mai 2024 avec transit de Nessus conjoint saturne

0 commentaires

J'aime, je partage