Transit de Saturne à  Venus natale//L'amour en question

http://www.emilybalivet.com
Alchemical Wedding, Emily Balivet.

Il y a deux ans de cela, je me souviens avoir regardé les éphémérides et noté que Saturne serait en opposition à ma Venus natale en mars 2017. Les livres d'astrologie nous racontent qu'à chaque transit de Saturne sur une planète personnelle, et surtout Venus, que des restrictions en amour et en argent peuvent être à l'ordre du jour avec cette énergie. Evidemment, cela suscite tout de suite l'inquiétude et le doute, parfois de l'angoisse. L'astrologie ne doit pas servir à nourrir les peurs du mental. Aussi cela ne sert à rien d'avoir peur d'un transit de Saturne sur Venus, et je vais essayer de vous expliquer pourquoi...

 

Par Elsa Delacroix, le 12 avril 2017, Venus conjoint Chiron Poissons carré Sature Sagittaire à 27°.

Des engagements et désengagements


Il faut d'abord se remettre dans le contexte général et rappeler que tout est cycle en astrologie. Les aspects dits "difficiles" tels que le carré ou l'opposition ne sont donc pas en tant que tels maléfiques ou mauvais et ne peuvent être interprété avec sens qu'en tenant compte de la dynamique globale du cycle planétaire dans lequel ils s'inscrivent. Lorsque nous parlons du cycle planétaire Venus-Saturne, nous travaillons à l'authenticité de nos rapports affectifs, à manifester notre responsabilité et engagements sur le plan matériel et financier, à des réalisations artistiques qui demandent du temps, de la persévérance et du travail. 

 

Le début d'un cycle planétaire est marqué par la conjonction de deux planètes. La conjonction est le moment où l'on pose une intention, c'est la "nouvelle lune" du cycle planétaire en question. On formule ce que l'on souhaite introduire de nouveau dans notre vie en rapport avec les énergies planétaires impliquées. Quand Saturne est impliqué, c'est un cycle de 28 ans qui s'ouvre à nous et dans lequel nous sommes engagés à construire, à nous engager, à prendre des responsabilités. Saturne va nous inviter à déployer de la maturité et parle également de nos structures de vie matérielle, le plan incarné de notre expérience terrestre.

 

C'est pourquoi si nous parlons du transit de Saturne au carré de notre Venus natale ou en opposition de notre Venus natale, il est intéressant de se remémorer que ce qui se passe aujourd'hui est en lien direct avec ce qui été planté 7 ans plus tôt à la conjonction de Saturne en transit sur notre Venus natale, ou mis en oeuvre/acté 7 ans plus tôt au carré de Saturne en transit sur Vénus natale.

Si l'on considère l'aspect d'opposition dans ce cycle, il s'agit d'un temps de récolte, d'illumination, de prise de conscience, qui correspond à la même dynamique que le moment de Pleine Lune dans le cycle de lunaison ou cycle soli-lunaire. Cette période nous du cycle nous éclaire sur le sens du chemin parcouru depuis les 14 dernières années dans notre vie affective ou matérielle. 

 

Je suis donc dans la Pleine Lune de mon cycle Venus-Saturne qui a commencé il y a 14 ans...un moment de récolte qui s'accompagne de nouvelles responsabilités. 

 

Bien entendu pour affiner l'interprétation et identifier comment ce manifeste cette "récolte" dans la vie, il faudra regarder Venus dans le thème natal ainsi que Saturne, et les maisons gouvernées par ces deux planètes qui ont leur pointe en Taureau, Balance et Capricorne. 

 

Imaginez une personne qui a débuté la danse il y a 14 ans au moment de la conjonction de Saturne en transit sur sa Venus natale, 14 ans plus tard, au moment de l'opposition qui représente la récolte: c'est la consécration, elle est nommée danseuse/r étoile.Voilà comment l'effort de Saturne se manifeste dans la récole. Ce n'est donc pas un événement en tant que tel "négatif" au contraire. 

 

Mais ce moment pourrait également refléter une prise de conscience de toutes les restrictions que l'on s'est imposé pour en arriver là... C'est aussi une période de stabilité et de bilan qui va maintenant s'engager et poser les bases de ce que l'on décidera dans 7 ans, au moment du carré décroissant du cycle.

 

Il demeure que Saturne signe non seulement les engagements mais également les ruptures. La rupture peut être considéré comme un événement "naturel" au sein d'un cycle relationnel, dès lors que chacun cherche à être dans l'authenticité des sentiments. Nous évoluons à chaque moment, et ce qui peut être juste un moment, peut ne plus l'être quelques années après. C'est une réalité, et Saturne nous confronte à la réalité. Ce n'est ni bien, ni mal. C'est l'arbre qui doit se défaire de quelques branches pour repartir d'autant mieux vers le ciel, on élague. Cette confrontation porte aussi le nom de la remise en question, c'est là que nous interrogeons l'authenticité de notre relation, et si elle a toujours sa place dans notre vie, par rapport à la réalité de nos sentiments affectifs. Bien sûr l'affectif concerne tout type de relation, pas seulement les relations amoureuses, mais également les relations familiales, les amitiés.

 

Au moment d'un tel transit de Saturne on peut se rendre compte que nous aimons (Vénus) moins (Saturne) la personne avec qui nous partageons notre vie, ou bien le contraire, que nous sommes prêts pour repartir pour un engagement relationnel (Venus) durable (Saturne). 

 

Si vous avez Venus, ou toute autre planète personnelles dans les derniers degrés du signe des Gémeaux dans votre thème astral, ou l'un des autres signes mutables, vous êtes dans l'une des phase de ce cycle de Saturne et dans un  moments de remise à plat et confrontation avec la réalité. 

 

Lorsqu'il s'agit d'une rupture affective cela s'accompagne de chagrin et de tristesse. Il y a un deuil à faire sur ce qui aurait pu être et ne sera pas. Il faut entrer dans l'acceptation de ce qui est. Mais ce n'est pas Saturne qui fait le chagrin ou la tristesse. Les émotions que nous traversons sont les manifestations de l'expérience humaine que nous vivons. Rappelons-nous qu'elles ne sont pas ce que nous sommes. Rappelons-nous que dans la séparation physique, nous restons entier et uni dans cet amour qui lui est éternel, l'amour de soi. Notre couple est à l'intérieur, il est éternel, il est Venus et Mars, Soleil et Lune. Rappelons-nous que nous sommes dans cette expérience humaine et prenons le temps d'accueillir ces émotions, de les exprimer pour qu'elles puissent justement, ne pas s'imprimer en nous pour devenir des nœuds de souffrance qui viendraient nous bloquer dans le chemin de notre épanouissement relationnel ou matériel. Nous méritons tous l'abondance en toute chose. C'est en nous libérant de nos vieilles croyances, peurs, blessures et conditionnements que nous pourrons enfin lui ouvrir la porte et l'accueillir.



The show can't go on


Our debut was a masterpiece

Notre début était un chef-d'œuvre

But in the end for you and me

Mais finalement pour toi et moi

Oh, the show, it can't go on

Oh, le spectacle, il ne peut continuer

We used to have it all, but now's our curtain call

Nous avions tout, mais à présent c'est notre rappel

So hold for the applause, oh

Alors prenons les applaudissements, oh

And wave out to the crowd, and take our final bow

Et disons au revoir à la foule, et faisons notre dernière révérence

Oh, it's our time to go, but at least we stole the show

Oh le moment est venu de partir, mais au moins on a cassé la baraque




(c) Elsa Delacroix, Astrologue humaniste et holistique @ Le Chant du Ciel, Consultations en ligne par email, téléphone ou skype, stages d'astrologie.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Page Françoise (dimanche, 16 avril 2017 06:19)

    Merci Elsa pour ce texte dans lequel tu te livres un peu en toute simplicité et authenticité. Je te lis toujours avec énormément de plaisir car tu écris merveilleusement bien. A bientôt j'espère. Cette année, avec notre portée de chiots nés fin février, il n'a pas été possible de venir à La Pesse. Françoise

  • #2

    Elsa (dimanche, 16 avril 2017 11:27)

    Bonjour Françoise, merci infiniment pour ton message. <3